• Je ne suis pas une enfant. Je ne suis plus suicidaire.

     

    Je ne suis pas une enfant. Je ne suis plus suicidaire.

    Tels sont mes premiers mots.

    DÉJÀ

    J'ai un tatouage satanique. Je suis Wicca. Je suis sorcière. Mylène Farmer est mon idole. Je suis toute de noire vêtue. J'aime les yeux noirs et cernés, ainsi que les lèvres d'ébène. J'aime les side cuts, les emos, les piercings, les scarifiés, la souffrance, les mal dans leur peaux, les sans complexes. J'aime beaucoup les mangas homosexuels de cul. Je n'ai aucun espoir en l'humanité, en la race humaine; aussi fort que je crois que deux et deux font quatre, ou que le ciel est bleu. Je trouve chaque humain plus triste et indigne de vivre les uns que les autres. J'ai vécu des choses qui en ferait frémir d'horreur plus d'un, plus d'une. Je me suis scarifiée, longtemps, j'adorais ça. Personne n'a jamais vu mes cicatrices. J'aime les rebelles, les grunges, les fous, les rêveurs. Je suis amoureuse des photos avec les corps de poupées qui font flipper. J'aime souffrir, j'ai horreur qu'on m'arrache à ma douleur. Je pourrais tuer beaucoup de personnes sans aucun problème, j'ai nombre de fois imaginé dans ma tête le scénario de leur mort, et savouré ces images. J'ai si peu de cœur que je pourrais laisser crever mon ennemi, mais je ferais n'importe quoi pour sauver un animal de la noyade. Je crois aux rituels du sang. Quand j'étais gosse je rêvais de devenir médecin légiste pour être entourée de cadavres. J'ai envie de cogner chaque personne qui maltraite un animal, et de lui faire subir la même chose. Je rêve de visiter un jour une nécropole. Je crois que notre cadavre pèse quelques micro-décigrammes de moins à notre expiation, car notre âme nous quitte. Je vois la mort comme une amie sympathique qui nous permet enfin d'abandonner cette "vie". Je considère que je n'ai de leçon à recevoir de personne. Je suis très égoïste je ne pense qu'à moi-même. Je suis imbue de ma personne. On croit souvent que je suis une dépressive qui ne croit en rien et qui traine son désespoir chaque jour.

    MAIS

    Je déteste les films d'horreur. Je ne supporte pas de voir la moindre goutte de sang, panique, violence ou sexe. Les tableaux ''artistiques'' de chasse me donnent envie de pleurer tout comme les films pornos. Je ne pardonne jamais rien à personne : tu ne fais pas d'erreur dès le départ et point final. Je vois tellement d'injustices à la minute sur lesquelles je n'ai aucun pouvoir que j'en ai mal. Je n'aime pas les rites sataniques, il est mauvais de vouloir invoquer les forces du mal, voire même d'invoquer de telles forces tout court. Je ne comprends pas le délire des anciennes sorcières à vouloir sacrifier à tout va veaux, vaches, cochon et bébés humains. Je ramasse presque automatiquement un papier dans la rue si je vois quelqu'un en jeter. J'ai beaucoup de mal à entendre la vie des autres, je me force pour mes amies, le soir en rentrant j'en pleure tellement je suis sensible. Je trouve que les gens ne sont plus du tout respectueux ni polis, qu'ils n'ont plus de valeurs ni de rêve et ça me tort le cœur. Je voudrais tellement pouvoir montrer à certains -beaucoup même- les vraies choses importantes dans la vie. Mon appartement est super coloré, plein de fleurs, de peluches et de positive quotes. je déprime souvent, mais non je n'aime pas ça, je fais mon maximum pour me sentir bien, être de bonne humeur, et pas m'enfoncer dans mes larmes chaque jour. Je donne le meilleur de moi-même à chaque journée pour me rapprocher de mon idéal.

     

    ET ENCORE

    J'aime voir mon lapin boire de l'eau, ça m'apaise. J'aime sortir dehors la nuit et sentir la brise nocturne. Je fais énormément de méditation, c'est vital pour moi. Je suis flexitarienne, mais je dirais plus semi-vegetalienne dans mon cas. Je crois à la loi de l'attraction et de la positivité, et je l'applique. Je considère que le soleil et la lune qui se lèvent chaque jour est un miracle. Rien ne me rend plus heureuse qu'un bouquet de fleurs. J'adore cuisiner des gâteaux bien sucrés. J'ai un mur de photos de bons souvenirs, remplis notamment de sourires. Je suis très prévenante, empathique, douce, généreuse, gentille. J'adore mettre mon parfum à la vanille avant de dormir. Je suis dingue du brownie au chocolat blanc. J'ai des conversations avec mon lapin. Je craque dès qu'il fait le moindre geste (même quand il respire je trouve ça trop mignon). J'ai un gros problème pour les petites gommes kawai, je peux claquer 20€ en gommes. Quand on me dit "t'es bizarre..." je réponds toujours "merci" car je le prends sincèrement comme un compliment. Je ferais n'importe quoi pour ma sœur. Je crois en l'amour éternel. On croit souvent que je vis dans un monde rose de poneys. J'ai énormément de produits de beauté et de makeup. Je fais tout le temps plein de câlins, je souris h24, je ris pour tout et pour rien comme une enfant. Je rayonne et je répands joie et légèreté autour de moi, et même plus. Je suis fan de Twilight. Je suis dans la lune, incapable d'avoir les pieds sur terre. J'ai l'air candide, naïve même. Un peu à l'image de mon appart et de ma gestuelle.

    MAIS DERECHEF

    Je déteste ce qui est cucul et rose. Je déteste le pastel, le lolita, le gothic lolita et tout ces trucs là. Moi le soir pour me détendre je lis la théorie sur les trous noirs du physicien Stephen Hawking, en version originale s'il vous plait. J'écris des fanfictions yaoi où les membres se font souvent malmener. Je ne suis pas féminine, j'ai horreur des filles en jupette qui ressemblent à des ... à des je sais pas à quoi mais pas à des femmes. J'aime pas les lamas/alpagas, 'fin le truc à la mode que tout le monde aime quoi. Je considère que la plus belle couleur est le bleu cyan, le bleu du ciel vibrant. J'ai horreur des femmes qui veulent ressembler à des femmes et qui restent ainsi dans leur basse condition. Dans mon salon trône mon autoportrait façon Tim Burton, donc assez flippant ma foi. Je n'ai jamais vu Sailor Moon, dieu m'en garde. J'ai déjà lu trois fois la trilogie des 50 Nuances de Grey. Dès que je dois faire un travail artistique pour la fac, je pars sur un truc de cul ou de meurtre. Un de mes livres préférés, La Petite Fille au Bout du Chemin, raconte l'histoire d'une petite fille qui a le cadavre de sa mère caché dans sa cave et qui boit du thé. J'ai un rejet monstrueux des trucs de fille, j'ai juste envie de leur mettre des baffes dans la tête en leur disant "Réveille-toi!". Je pète un plomb quand un de mes groupes préférés fait un comeback en mode "mignon cucul-la-praline" alors qu'il pourrait faire un truc dark et sexy. D'ailleurs quand je danse c'est ça que j'aime : des chorées badass et sexy. Je ne porte quasiment que du rouge à lèvres rouge pétant, rouge "pute", même si je ne comprends pas pourquoi c'est associé à de la vulgarité, moi je le porte bien et je réussis quand même à ressembler à une gosse, allez comprendre.

     

    Je suis tout et son contraire, et chaque mot peu ici être mal interprété, car ma personne ne répond qu'à ma propre logique; et personne ne me connait vraiment, personne.

    Comme le dit si bien Mylène "S'achèvera, l'envie d'aimer. C'est une belle journée, je vais me tuer. Mordre l'éternité à dents pleines!".

    Non je n'écris pas ce texte car je déprime, ni pour me défouler.

    J'en ai juste marre qu'on me dise "tu es une enfant!" ou "tu es morbide!".

    N'avez-vous jamais pensé qu'une apparence joyeuse et colorée pouvait au contraire cacher un trop grand vécu, et que je pouvais juste chercher à me protéger, à fuir tout ça, à avancer ?

    Je ne suis pas une enfant. Je ne suis plus suicidaire.

    Car vous avez tout faux.

     

    Je ne suis pas une enfant. Je ne suis plus suicidaire.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :